Ce qui me gène dans les frameworks CSS actuels

Publié dans HTML et CSS | Marqué avec , ,
Share

Une chose me turlupine dans les frameworks CSS actuels. Twitter Bootstrap, Knacss, et d’autres que j’ai pu voir. C’est cette histoire de classes CSS réutilisables
Dans le principe, c’est super ! Je construis mon HTML avec des classes CSS spécifiques, et je sais que cela fait le rendu que je veux par la suite. C’est d’ailleurs bien pratique dans la vie réel. Mais parmi ces classes réutilisables, on trouve par exemple :

  • « left » (qui fait un float left sur un bloc),
  • ou « col » (pour un affichage en colonne).

J’ai pris les exemples dans Knacss parce que c’est le plus compréhensible.

Là je me dis : « mais où est passé la séparation entre le contenu et le design ??? Si mon code HTML contient des noms de classes CSS qui influent sur son design, ça signifie que je ne peux pas changer complètement le design par la suite sans changer le code HTML ? Ou bien que je ne peux pas trop proposer de design alternatif ? Ou alors, je pourrais être obligé de faire un ‘float right’ sur ma classe ‘left’ quand ça m’arrange. Aïe ! ».
D’ailleurs, à l’époque lointaine du CSS 2 (ahah ;-)), je suis presque sûr d’avoir lu chez Mateo21 ou Raphaël Goetter : « donc pas de classe CSS ayant pour nom ‘titre’ ou ‘bloc-gauche’ ! ». J’ai dit « presque sûr » non ?

Du coup, je me trompe où bien utiliser des classes CSS réutilisables : c’est une bonne idée, mais ça dépend de la classe ? Peut-être que dans la vie réelle (i.e. professionnelle), on ne change de toute façon pas drastiquement le design dans le temps, et que donc on peut se permettre cette petite entorse à la règle.


Edit du midi : suite à la réponse de Raphaël dans les commentaires (Raphaël Goetter !!!), je ne peux qu’opiner du chef à sa réflexion et vous encourager à lire son article sur la question : CSS, la grande remise en question. Aujourd’hui, on a un besoin d’efficacité (et d’optimisation), il faut donc savoir manier les concepts « sémantique » et « séparation contenu / design » avec souplesse.

Quid de microdata, des microformats qui enrichissent vraiment la sémantique des documents, les employez-vous constamment, parfois, jamais ? Et vous osez critiquer les classes “non-sémantiques” ?

… Parfois ? Aïe, pas taper !


Je tiens à préciser que j’ai juste utilisé un petit peu Twitter Bootstrap, vite fait comme ça, et que je ne suis pas franchement un expert CSS. Ayant découvert Knaccs récemment, je crois que je vais tenter l’expérience dans un futur projet ! Mais quand même !

2 réponses à Ce qui me gène dans les frameworks CSS actuels

  1. « D’ailleurs, à l’époque lointaine du CSS 2 (ahah 😉 ), je suis presque sûr d’avoir lu chez Mateo21 ou Raphaël Goetter : « donc pas de classe CSS ayant pour nom ‘titre’ ou ‘bloc-gauche’ ! ». J’ai dit « presque sûr » non ? »

    -> Tu as tout à fait raison. Je viens encore de le relire dans mon livre datant de 2005.
    … Mais j’ai une réponse très détaillée à ta question.
    Elle se trouve ici :
    http://blog.goetter.fr/post/31193037773/css-la-grande-remise-en-question

    • Eh c’est sympa de venir répondre jusqu’ici, merci !
      J’avais loupé ce billet là. Oui, c’est sûr que la réflexion a du sens, très intéressant tout ça ! J’édite mon billet !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*