Logo KDE

Akonadi pour 15 go

Publié dans Geekeries | Marqué avec , ,
Share

Sur ma Debian KDE bulleyes, j’ai récemment remarqué qu’Akonadi utilisait plus de 15 go d’espace disque ! Akonadi, c’est ce mécanisme de base de données partagées que peuvent utiliser les applications Linux pour faciliter l’accès aux données de l’utilisateur : email, agenda, rappels, etc. C’est principalement utilisé par de plus en plus d’applications KDE comme KMail, KOrganizer, etc.

Pourtant, il ne me semble pas utiliser particulièrement ces applications… J’utilise Thunderbird et je m’en porte très bien ! Akonadi est normalement coupé par défaut, et activé dès qu’une application le nécessite. Il semblerait que l’horloge KDE puisse l’activer (eh oui, elle peut afficher un agenda), mais à part ça, mystère.

Mon hypothèse c’est que j’ai dû tester un jour KMail, puis le désinstaller, et Akonadi s’est ainsi retrouvée avec 15 go d’emails dans sa base de données.

J’ai cherché, et je n’ai pas trouvé comment savoir si ces données étaient vraiment utiliser, ni comment purger. Alors j’ai suivi les conseils de ce thread KDE : couper Akonadi, tout supprimer, relancer Akonadi. Oui.

On coupe Akonadi avec akonadictl stop.

Puis on supprime ~/.local/share/akonadi, ~/.config/akonadi et ~/.kde/share/config/akonadi*.

Ensuite on redémarre Akonadi et on lance un refresh de la base.

akonadictl stop
akonadictl fsck # it takes time...

Dans mon cas, cela a généré plein d’erreurs. Akonadi voyait dans sa base de données les fichiers que j’avais supprimé, mais ne les retrouvais plus. Il a tout mis dans ~/.local/share/akonadi/file_lost+found.

Et depuis, ça roule !

A vos risques et périls !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*